La beauté de la nature captée par le coréen Ahae exposée aux Tuileries

C’est un travail de fourmi, obsessionnel. Pendant deux ans, Ahae a pris des photographies depuis la fenêtre de son atelier. 2000, 3000, parfois 4000 clichés par jour, avec un appareil photo numérique de pointe. au final, l’artiste s’est retrouvé avec un million de photos, de tout, de rien, de la nature, des animaux, de ce qui s’y passait d’insolite, d’intrigant, de profond ou de beau. Comme dans ses précédentes séries, Ahae donne la parole à la nature, largement, la donne à voir en tout endroit. L’homme, âgé de 71 ans, est un écologiste convaincu, et il met son art au service de la cause qu’il défend.

Back